Ancien alto français, René Morizot, 1932

Cet alto français de René Morizot donne un aperçu intéressant de l'un des ateliers les plus célèbres de l'histoire de la facture instrumentale française - la maison "Morizot, père et frères", où Louis Morizot et ses fils ont construit d'excellents archets à cordes dans la succession du grand Eugène Sartory. Avec cinq de ses six fils, pour être précis - car René Morizot était le seul membre de la...

Cet alto français de René Morizot donne un aperçu intéressant de l'un des ateliers les plus célèbres de l'histoire de la facture instrumentale française - la maison "Morizot, père et frères", où Louis Morizot et ses fils ont construit d'excellents archets à cordes dans la succession du grand Eugène Sartory. Avec cinq de ses six fils, pour être précis - car René Morizot était le seul membre de la famille à être devenu violoniste plutôt qu'archetier. En 1932, année de la fabrication de l'alto proposé ici, il vient de terminer sa formation avec Emile Audinot et travaille sous un même toit avec ses frères et son père, pour finalement s'installer à son compte en 1939. Après avoir survécu à sa captivité en tant que prisonnier de guerre, Rene Morizot a relancé son atelier et est devenu directeur de l'École nationale de lutherie de sa ville natale, où il a enseigné de 1962 à 1982 et est devenu l'enseignant influent d'une génération de luthiers. Le modèle large typique de Mirecourt de cet alto présente le jeune Morizot comme un artisan parfaitement formé et sensible qui a pénétré en profondeur la grande tradition de son pays d'origine et en a maîtrisé les normes avec souveraineté. René Morizot a choisi des bois de première qualité avec les meilleures caractéristiques vibratoires et un grain attrayant et pas trop spectaculaire pour un instrument qui convainc par sa sonorité claire et mature, très agréable. Quelques signes d'usure, qui ne sont pas surprenants sur un instrument à cordes qui est manifestement un favori du joueur, complètent le caractère du vernis brun-rouge, qui sur une base jaune doré développe un bel éclat. Après un examen approfondi dans notre atelier, nous recommandons cet alto aux musiciens exigeants qui apprécient le style caractéristique de la lutherie française moderne. 

Comme tous nos instruments et archets, cela inclut notre trade-in garantie reprise et un certificat d'évaluation facultatif.

€ 4500,00
Numéro d'inventaire
5213
Luthier
René Morizot
Origine
Mirecourt
Année
1932
Sonorité
clear
Longueur
41,8 cm
French viola by René Morizot, 1932
René Morizot viola back
René Morizot viola ribs
René Morizot viola scroll
Fig. |