Beau violon français, Joseph Aubry, Le Havre, 1937

Ce maître violon français de Joseph Aubry, numéroté 14, est un instrument d'une réussite exquise d'après Stradivarius et réalise le potentiel sonore proverbial de ce modèle de violon classique dans une interprétation moderne impressionnante. Puissante et riche en harmoniques, sa sonorité claire et exceptionnellement soutenue répond à de hautes exigences solistiques - et révèle le talent d'un maître dont le développement complet a probablement été empêché par la Seconde Guerre mondiale. A partir de décembre 1937, le fils de Joseph Aubry, Victor, dirigea seul l'atelier fondé par son père Mirecourt en 1922. Pendant les quelques années difficiles qui...

Ce maître violon français de Joseph Aubry, numéroté 14, est un instrument d'une réussite exquise d'après Stradivarius et réalise le potentiel sonore proverbial de ce modèle de violon classique dans une interprétation moderne impressionnante. Puissante et riche en harmoniques, sa sonorité claire et exceptionnellement soutenue répond à de hautes exigences solistiques - et révèle le talent d'un maître dont le développement complet a probablement été empêché par la Seconde Guerre mondiale. A partir de décembre 1937, le fils de Joseph Aubry, Victor, dirigea seul l'atelier fondé par son père Mirecourt en 1922. Pendant les quelques années difficiles qui précédèrent sa mort prématurée à la guerre en septembre 1944, il ne put évidemment pas créer une oeuvre d'envergure. Ce bel instrument est l'un des derniers violons de son père Joseph Aubry, fabriqué vers 1930. La voûte complète du corps large démontre la main sûre du luthier expérimenté, dont l'excellente formation s'exprime visiblement dans les proportions parfaites de la volute profondément gravée et du chevillier finement ouvragé. Le flamboiement profond de l'érable de qualité soigneusement sélectionné est accentué avec goût par la construction en deux parties du fond et complété par un riche vernis à l'huile dont la couleur brun-orange vif dénote avec assurance les origines nordiques françaises de cet instrument. Les traces expressives d'utilisation déterminent le caractère d'un beau violon français qui a une histoire européenne unique et qui a conservé ses vertus dans un état excellent et intact. Une signature manuscrite à l'intérieur du corps prouve l'authenticité de ce rare instrument de pointe de Joseph Aubry, que nous proposons immédiatement prêt à jouer après une restauration minutieuse dans notre atelier.

Y compris la garantie de reprise Corilon et le certificat optionnel.

Joseph Aubry
Beau violon français, Joseph Aubry, Le Havre, 1937
Beau violon français, Joseph Aubry, Le Havre, 1937
Beau violon français, Joseph Aubry, Le Havre, 1937
Beau violon français, Joseph Aubry, Le Havre, 1937
Fig. |