Nouveau

Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835

Impressionnant violon ancien au manche élancé, une œuvre reconnaissable de la ville de lutherie française de Mirecourt, construite au début du 19e siècle. Pourvu du cachet et de la signature originaux, son modèle et son style révèlent immédiatement une origine de la main de Didier Nicolas (L'Ainé), comme en témoignent le grand modèle à la courbure plate et la sonorité...

Impressionnant violon ancien au manche élancé, une œuvre reconnaissable de la ville de lutherie française de Mirecourt, construite au début du 19e siècle. Pourvu du cachet et de la signature originaux, son modèle et son style révèlent immédiatement une origine de la main de Didier Nicolas (L'Ainé), comme en témoignent le grand modèle à la courbure plate et la sonorité particulièrement forte pour laquelle les instruments Didier Nicolas L'Ainé sont connus et recherchés. Le fond d'une seule pièce et les trous en fa marqués et caractéristiques, ainsi que la volute conçue tout à fait à la française, sont de très bonne qualité. Le vernis orange doré clair a développé une belle patine légère ; un instrument vénérable, ancien et très facile à aborder, que nous proposons dans un état de conservation remarquable et totalement intact. La sonorité est remarquablement forte et digne d'un soliste, noble et mûre, avec une résonance fluide et une grande précision, pleine de caractère et équilibrée sur les cordes.

Numéro d'inventaire
7020
Luthier
Didier Nicolas Ainé
Origine
Mirecourt
Année
1835 circa
Sonorité
grand, mûri, puissant
Longueur
36,0 cm
Dider Nicolas Aine
Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835
Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835
Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835
Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835
Didier Nicolas (L'Ainé), violon, vers 1835
Fig. |