Eugene John Albert: "The American Concert violin", Philadelphia, c.1890

Avec cet instrument datant d'environ 1890, Eugène John Albert a montré ses excellentes capacités de luthier et a poursuivi l'histoire à succès de sa famille d'émigrés d'Allemagne.

Ce rare violon d'Eugene John Albert, qui a été fabriqué à Philadelphie vers 1890, raconte l'histoire de l'immigration américaine ; il représente à la fois les racines allemandes de la famille de luthiers Albert et le grand succès de leur plus jeune fils Eugene dans la dernière...

Avec cet instrument datant d'environ 1890, Eugène John Albert a montré ses excellentes capacités de luthier et a poursuivi l'histoire à succès de sa famille d'émigrés d'Allemagne.

Ce rare violon d'Eugene John Albert, qui a été fabriqué à Philadelphie vers 1890, raconte l'histoire de l'immigration américaine ; il représente à la fois les racines allemandes de la famille de luthiers Albert et le grand succès de leur plus jeune fils Eugene dans la dernière décennie du XIXe siècle. E. J. Albert est né à Philadelphie en 1852 ; sa famille avait immigré de Fribourg-en-Brisgau quatre ans plus tôt. Il a appris l'art de la lutherie auprès de son père John Albert, et même si au début il a été éclipsé par son frère Charles Francis Albert - qui était un peu plus célèbre en tant que luthier - Eugene est devenu peu à peu un maître habile et novateur également. En 1885, il s'était pleinement établi grâce à des expositions réussies à la Nouvelle-Orléans et à Chicago sous le label personnel "John Albert American Concert Violin", que l'on peut également voir ici sur le label original. L'aspect expressif de ce dernier provient en grande partie du grain modéré à large de l'épicéa qu'Albert a choisi pour le dessus et du magnifique érable flammé du fond en deux parties - deux bois de qualité supérieure dont le grain est magnifiquement coulé dans sa plus belle lumière sous le vernis brun doré très transparent avec de délicates touches d'orange chatoyante. La table haute et les bords accentués complètent l'individualité du modèle personnel d'Eugène Albert, qui a indéniablement été façonné par les influences de la tradition de la lutherie allemande. Sa main soucieuse du détail et son sens du style bien aiguisé se manifestent dans toutes les nuances de ce violon merveilleusement préservé qui a été monté et préparé pour être joué dans notre atelier. Sa sonorité large et mature offre une chaleur et une douceur agréables, ce qui en fait une sélection musicale attrayante pour l'interprétation de nombreux types de littérature.

Eugene John Albert, Philadelphia - Violin maker
Eugene John Albert: "The American Concert violin", Philadelphia, c.1890
Eugene John Albert: "The American Concert violin", Philadelphia, c.1890
Eugene John Albert: "The American Concert violin", Philadelphia, c.1890
Eugene John Albert: "The American Concert violin", Philadelphia, c.1890
Fig. |