Violon français antique de Pierre Marchal

Ce violon français est un intéressant travail d'atelier de Pierre Paul Marchal, le fils d'une famille de luthiers Mirecourt très ramifiée, dont le nom est également connu sous le nom de Maréchal ou Mareschal. Construit comme une marchandise à la fin du XVIIIe siècle, il donne un aperçu de la tradition artisanale plus ancienne de ce centre historique de fabrication d'instruments. Son aspect attrayant et ses caractéristiques sonores profilées...

Ce violon français est un intéressant travail d'atelier de Pierre Paul Marchal, le fils d'une famille de luthiers Mirecourt très ramifiée, dont le nom est également connu sous le nom de Maréchal ou Mareschal. Construit comme une marchandise à la fin du XVIIIe siècle, il donne un aperçu de la tradition artisanale plus ancienne de ce centre historique de fabrication d'instruments. Son aspect attrayant et ses caractéristiques sonores profilées représentent la culture musicale française de la fin du XVIIIe siècle. L'épicéa à grain fin de la table d'harmonie et l'érable merveilleusement doucement flammé du fond en deux parties, sous un vernis fortement assombri, caractérisent le caractère mystérieux et antique du violon. Compte tenu de son âge avancé, l'excellent état du violon est étonnamment bon, ce qui n'est guère affecté par la réparation assurée de l'articulation du dos, qui a été effectuée à un niveau professionnel élevé dans notre propre atelier, et par une réparation plus ancienne du dessus, qui a été assurée par nos soins. Cet instrument très recommandable, prêt à jouer immédiatement, possède ainsi toute la richesse de sa sonorité chaude et mature, à laquelle une note quelque peu argentée confère un noble éclat. 

€ 4490,00
Numéro d'inventaire
4833
Luthier
Pierre Paul Marchal
Origine
Mirecourt
Année
spätes 18. Jahrhundert
Sonorité
clair, noble
Longueur
35,6 cm
Pierre Paul Marchal violin
Pierre Paul Marchal violin back
Pierre Paul Marchal violin ribs
Pierre Paul Marchal violin scroll
Violon français antique de Pierre Marchal
Fig. |