Vendu

Violon de maître français de Charles Buthod, 1842

Ce violon de Charles Buthod est une trouvaille dans l'histoire de la lutherie française - une révélation de la maîtrise du jeune luthier ambitieux qui deviendra bientôt l'un des pères fondateurs de Jérôme Thibouville-Lamy (JTL).

Ce violon de maître français de Charles Buthod est un instrument magnifique pour les solistes et les musiciens professionnels, ce qui démontre de façon impressionnante les compétences très développées de cette personnalité qui...

Ce violon de Charles Buthod est une trouvaille dans l'histoire de la lutherie française - une révélation de la maîtrise du jeune luthier ambitieux qui deviendra bientôt l'un des pères fondateurs de Jérôme Thibouville-Lamy (JTL).

Ce violon de maître français de Charles Buthod est un instrument magnifique pour les solistes et les musiciens professionnels, ce qui démontre de façon impressionnante les compétences très développées de cette personnalité qui a été si importante pour l'histoire de la lutherie française et qui est elle-même d'une importance historique en tant que jalon de sa glorieuse carrière. Comme l'indique l'étiquette d'origine, Buthod apparaît encore pendant cette phase de son indépendance sous le nom d'"Eléve du Sr. Vuillaume", de l'atelier parisien duquel il vient de sortir - comme beaucoup d'autres grands maîtres français de cette époque. La référence au grand J. B. Vuillaume, auquel il était probablement associé non pas comme apprenti mais comme collaborateur de longue date, a peut-être soutenu la réputation initiale de son propre atelier de Mirecourt, fondé vers 1840 ; mais il n'en dépendait bientôt plus, car la Maison Buthod a rapidement progressé pour devenir l'une des principales entreprises de la facture française d'instruments à cordes et, après plusieurs fusions, a acquis une influence dominante dans le monde entier sous le nom de "Jérôme Thibouville-Lamy (JTL)". Au début de cette grande histoire à succès se trouve le violon proposé ici, que Buthod a fabriqué à partir des meilleurs bois de ton et fini avec un vernis brun-orange d'une belle transparence. Le large grain de la table d'harmonie en épicéa et le fond en érable d'une seule pièce, fin et serré, donnent à l'instrument une expression individuelle unique, complétée par les intéressantes notes de jeu de musiciens exceptionnels et les chevilles pleines, signe de la plus haute appréciation de l'état original de ce violon. Grâce au haut niveau de restauration, le violon est en parfait état de jeu et est accompagné d'un certificat d'authenticité de la célèbre maison amstellodamoise Max Möller, qui est approprié à ses bonnes origines. Le son ample et chaud, rayonnant, de ce violon ouvre de riches possibilités d'interprétation et avec sa puissance et son volume bien développé, il recherche la performance de soliste de première classe.

Numéro d'inventaire
5616
Luthier
Charles Buthod
Origine
Mirecourt
Année
1842
Sonorité
chaud, grand, fondant
Longueur
36,1 cm
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Violon de maître français de Charles Buthod, 1842
Fig. |